Des accompagnements pour les femmes hypersensibles et créatives 

qui veulent sortir de la dépendance affective pour enfin commencer à réaliser leurs projets.  

web-Patricia-coul-13

 

Le premier pas pour sortir de la dépendance affective, qui demande du courage,  celui qui m’a apporté l’amour de moi, l’amour tout court celui que je n’avais pas imaginé, car en fait, je n’avais pas vraiment compris ce que c’était, c’est apprendre à demander de l’aide, à une association, une amie, une personne qui a déjà vécu la même chose pour sortir de l’isolement, et de la honte.  

 Si tu veux savoir comment j’ai fait, je t’offre un pdf où je te donne les premières étapes que j’ai suivies.

Je t’invite aussi à faire partie de mon groupe facebook de soutien, parce qu’ensemble nous sommes plus fortes !

Qu'est ce que la dépendance affective ?

Je définis la dépendance affective comme une ensemble de comportements visant à obtenir l’amour et l’affection des autres.  Les personnes dépendantes affectives ont un basse estime d’elles mêmes ce qui les pousse à demander aux autres de les valoriser.   

Cet état vient de l’enfance. Enfants les personnes dépendantes affectives ont reçu très peu d’attention, et d’affection, et ont appris à passer après les autres,, elles ont une peur obsessionnelle d’être abandonnées.    

Adultes, elles ont une grande difficulté à rester seules et peuvent avoir une difficulté à vivre pour elles. Le regard des autres est vital, ce qui peut conduire à des situations très toxiques, autant des relations que des prises de décisions. 

Avec le temps, la dépendance affective prend de plus en plus d’ampleur sur la vie et peut amener à des problèmes de santé ou des mises en danger.  Je parlerai pour ma part de maladie. 

Pourquoi la dépendance affective doit être prise au sérieux?

 

 Les femmes qui n’ont pas conscience des conséquences de la dépendance affective essaient généralement les stratégies suivantes: – Laisser faire le temps et se dire que ça passera, et :

– Continuer à enchainer les relations amoureuses douloureuses, en laissant sa estime de soi diminuer relation après relation.

Refuser toute relation amoureuse  et décider de rester seule sans faire de travail sur soi.  

 

Pourquoi enchaîner les relations ne fait qu’empirer la maladie? 

L’estime de soi, relation après relation diminue de plus en plus. Ce qui a un impact en général sur la santé, la vie sociale, la vie professionnelle, la confiance en soi, la capacité à prendre soin de soi et prendre des décisions positives, et la vie spirituelle. 

Peut être faites vous partie des femmes qui s’enlisent dans la dépendance, pensant que tout simplement elles n’ont pas encore trouvé ‘la bonne personne’.   

La dépendance augmente donc, et le risque c’est de se manipuler, de se précipiter pour trouver le prochain compagnon, sans même prendre le temps de le connaître. Plus nous sommes fragiles, plus nous attirons des sauveurs, ce qui impliquera une relation toxique inégale, de plus en plus toxique en se mettant en danger. Car quand nous sommes fragilisée par des blessures réactivées dans des relations précédentes, nous n’avons plus de capacité à prendre du recul et passer à l’action pour sortir d’une relation difficile.    

 

Pourquoi refuser toute relation amoureuse peut empirer la maladie?  

Cela peut être assimilé à une anorexie. Refuser toute relation amoureuse, dans un état de dépendance affective  risque d’amener à reporter le manque affectif sur les relations amicales ou sur les relations professionnelles, c’est aussi un déni de ses propres besoins qui empirent la maladie. 

Au final, certaines personnes s’isolent, par honte de ne pas réussir à entretenir des relations saines.     

 

 

 

J’ai essayé les deux  

 Chercher le “bon” partenaire:  j’ai enchaîné les relations, pensant que l’univers les mettait sur ma route et que je devais les accepter. Finalement, j’ai souffert de plus en plus . J’étais de plus en plus jalouse, rancunière, je pensais avoir raison sur tout, j’ai eu des problèmes de santé, et je ne croyais plus en ma spiritualité.  

 Arrêter les relations amoureuses sans faire de travail sur moi :  j’étais dans le déni, de mes souffrance, et des bons moments passés, et surtout de mon manque d’affection. J’ai eu d’autres soucis de santé.

 

   Malheureusement, beaucoup de femmes croient pouvoir s’en sortir seules, sans voir  personne qui pourrait leur donner un regard extérieur, de là où elles en sont. Nous avons pour beaucoup ça en nous, de vouloir tout faire seule, en plus de la honte, après avoir vécu des relations difficiles.  Honte d’avoir laissé faire, honte de ne pas être partie, d’avoir agit en se dévalorisant pour obtenir des miettes d’affection. 

 

Comment fait on alors pour s'en sortir?

Pour en sortir il y a plusieurs aspects pour lesquels il est important de passer à l’action, or passer à l’action peut vous sembler justement ce qui pose problème, car si vous êtes comme moi, j’avais perdu confiance en moi, donc mon autonomie.

– Sortir de l’isolement, car à force de rester seule, vous ne pouvez pas vivre de nouvelles expériences positives, et vous restez sur vos anciennes expériences, vos pensées tournent en boucle.

– Ensuite, il est nécessaire d’accepter que votre reconstruction  prenne du temps. C’est le temps qu’il faut à votre corps et à votre tête pour se reconstruire.

– Apprendre à se mettre en condition, pour guérir, car il y a une attitude, ça s’apprend, jour après jour. C’est apprendre à s’écouter, et à se relier à soi chaque fois qu’une émotion se présente.

– Ensuite, c’est passer à l’action, pour chaque embuche, chaque sujet, poser les actions que vous pouvez poser, à votre rythme. Ou bien décider que vous n’êtes pas prête, et déléguer, quand c’est possible, ou bien demander de l’aide.

Qu'est ce qu'un accompagnement peut m'apporter?

– Une méthode concrète que j’ai testée et qui a fonctionné pour moi,  pour sortir de la dépendance affective  jour après jour.  

– La possibilité de faire partie d’un groupe de parole de femmes. et de nourrir un sentiment d’appartenance à un groupe de femmes qui ont vécu la même chose et qui veulent s’en sortir.

– Le regard d’une autre femme pour identifier et sortir des mécanismes qui ont fait que vous en êtes arrivée là.

-,De L’écoute empathique venant d’une personne extérieure  qui a vécu la même chose que vous

Des moyens concrets et simples pour agir par vous même pour sortir de la dépendance.

L’amour de vous , la fin des relations toxiques.

– Les moyens de construire la vie que vous voulez avec vos talents, au service du bien commun. La liberté d’aimer, et d’être aimée.

Toutes les clés, outils pour commencer votre chemin de guérison

En quoi consiste le programme?


Sortir de l'isolement pour se sentir soutenue, et trouver des solutions, voir d'autres visages, et entendre d'autres histoires. Se faire du bien et trouver du soutien dans ses démarches, et son introspectioN ;


Prendre conscience de vos comportements de dépendance pour en sortir et sortir des relations toxiques
et apprendre à repérer les personnes et les situations à risque et réussir à s'en éloigner, sans s'isoler.


Apprendre à exprimer ses émotions et se faire du bien un jour à la fois, une heure à la fois.


Se mettre en action
Un jour à la fois, une peur à la fois. En dépassant vos peurs, en faisant un bilan de chaque petite action, vous retrouverez votre capacité d'action et votre autonomie.