Comment cheminer vers l'autonomie émotionnelle?

Dans mon post précédent, je parlais d’une liste d’outils que j’ai utilisé pour m’aider à me relier à moi, dans les moments ou je ne pouvais pas appeler un ami, et pour aussi , ne pas systématiquement m’en remettre à quelqu’un en étant dans un état de grande fragilité.

J’ai vécu des états de manques d’affection terribles.Dans ce cas, il peut être utile de se faire aider pour constituer cette liste. Chacun parait assez grand pour la constituer, mais quelquefois, il peut être utile d’avoir un autre regard, pour vérifier avec nous que notre liste est réellement aidante. La maladie de la dépendance peut nous mener sur des chemins contraires à notre rétablissement.

  • Je me suis rendue compte que quand je n’étais pas bien c’est que je pensais soit au passé, soit au futur.

– Poser une affiche sur un mur avec la phrase: “A quoi tu penses?” et y jeter un oeil chaque fois que je passe devant.

– Utiliser mon tambour pour me ramener ici et maintenant, à mon corps.

– Dessiner ce que je ressens, sans intention de beauté.

– Ecrire sur le sujet en question.

– Après avoir écrit, me demander si je peux poser un acte pour remonter mon estime de moi.

– Méditer

– Juste m’asseoir, et respirer, me demander comment je vais.

– Sortir marcher

-Passer mes bras autour du tronc c’un arbre et écouter, marcher pieds nus dans l’herbe.

– Nager

– Danser

– Ecouter de la musique.

– Continuer mes cours d’anglais.

– Alléger ou réorganiser mon emploi du temps.

– Appeler un ami, et partager après m’être assuré qu’il ou elle est en capacité de m’écouter.

Me prendre dans les bras pour me consoler

Toute action qui m’aide à me sentir mieux et à remonter mon estime de moi.
Cette liste, je ne l’ai pas utilisée de manière mentale, mais comme pense bête, parce que l’outil le plus adapté à ce que je ressens sur le moment, n’est pas celui que j’ai utilisé il y a 1 heure.

Quelquefois, je n’ai utilisé aucun outil, j’ai juste arrêté de bouger, me suis assise sur mon canapé, et j’ai juste recommencé à respirer, jusqu’à ce que ma respiration m’apaise.

Je détaillerai chacun des outils dans un autre post.